Retour site

Eglise orthodoxe russe

barre
barre
Juridiction
Orthodoxie en France
Saints-Constantin-et-Hélène
Saint-Esprit
Icônes
et Saints
Chants
Liens

Lieux de culte  de rite oriental à Clamart

Dans la ville de Clamart se trouvent deux lieux de culte orthodoxe oriental :

L'égise paroisse Saints-Constantin-et-Hélène et la Chapelle du Saint-Esprit.

Elles dépendent l'une et l'autre du diocèse de Chersonèse, lui-même étant sous l'autorité du Patriarcat de Moscou

 

Le diocèse de Chersonèse (voir le site)

Le diocèse de Chersonèse regroupe les paroisses du patriarcat de Moscou en France, en Espagne, en Suisse et au Portugal. L'origine du diocèse remonte à l'exarchat du patriarcat de Moscou en Europe occidentale que, le lendemain de la révolution russe de 1917, présidait le métropolite Euloge (Guéorguievski).

En 1931, le métropolite Euloge quitta pour un temps le patriarcat de Moscou et rejoignit la juridiction du patriarcat de Constantinople. Les orthodoxes qui demeurèrent fidèles à l'Eglise orthodoxe russe fondèrent en 1931 la paroisse des Trois-Saints-Docteurs (Basile de Césarée, Grégoire de Nazianze et Jean Chrysostome), devenue en 1946 siège du nouvel exarque du patriarche de Moscou en France. Parmi ses fondateurs figurent l'évêque Benjamin (Fedtchenkov), le théologien Vladimir Lossky, le hiéromoine Athanase (Netchaev). Un rôle important dans la fondation du nouvel exarchat fut joué par la Fraternité Saint-Photius qu'en 1931 présidait Vladimir Lossky.

A la place du métropolite Euloge, le patriarcat de Moscou, alors victime de persécutions sans précédent de la part des autorités soviétiques, nomma en janvier 1931 Eleuthère (Bogoïavlenski), métropolite de Vilnius. Au mois de mars de la même année, Mgr Benjamin (Fedtchenkov) devint évêque auxiliaire du diocèse et recteur de l'église des Trois-Saints-Docteurs.

En 1945, un an environ avant sa mort, le métropolite Euloge revint avec toutes ses paroisses au sein de l'Eglise orthodoxe russe et redevint exarque du patriarche de Moscou. Cependant, lorsqu'à la mort de Mgr Euloge survenue en 1946, le métropolite Séraphin (Loukianov) a été nommé nouvel exarque du patriarcat de Moscou, un grand nombre de paroisses, contestant la figure de Mgr Séraphin, rompit de nouveau le lien canonique avec l'Eglise mère. Ces paroisses ont donné naissance à l'actuel exarchat des paroisses russes d'Europe occidentale du patriarcat de Constantinople.

Le diocèse de Chersonèse, à proprement parler, est né à la fin des années 1980 comme héritier de l'exarchat d'Europe occidentale. Jusqu'en décembre 2006, il incluait aussi les paroisses russes en Italie, placées désormais sous l'autorité canonique de l'évêque titulaire de Bogorodsk.

Chersonèse est une ville antique en Crimée, fondée par les colons grecs au IVe siècle av. J.C. Selon la tradition ecclésiale, c'est dans cette ville que le prince Vladimir décida de devenir chrétien, ouvrant une nouvelle page dans l'histoire de la Russie.

Retour site